mardi 21 février 2012

Eclipse partielle de Soleil

....visible cette fois-ci uniquement depuis l'espace.

Rappel: La Terre se déplace autour du Soleil dans un plan appelé "plan de l'écliptique".

La plupart des autres planètes se déplacent dans des plans presque identiques à l'écliptique car toutes sont issues du même nuage de poussières il y a plusieurs milliards d'années.

Avec le temps les plans des orbites se sont rapprochés.

Sauf Pluton dont l'orbite fait un angle de 17°.

Une raison supplémentaire d'ailleurs pour l'avoir retirée de la liste des planètes officielles.

La Lune, elle, se déplace autour de la Terre dans un autre plan, incliné d'environ 5° par rapport à celui de l'écliptique.

Deux plans non parallèles dans l'espace sont sécants selon une droite.

Ce sera donc le cas ici, et cette droite s'appelle la ligne des noeuds, l'un ascendant, l'autre descendant.

Cette droite de l'espace se déplace parallèlement à elle même tout au long de l'année.

Deux fois par mois (lunaire), la Lune passe par les deux noeuds avec à chaque fois une possibilité d'éclipse, solaire ou lunaire.

Mais pour qu'il y ait vraiment une éclipse il faut que la ligne des noeuds contienne le Soleil.

Cela n'arrive que deux fois par an (de chaque côté du Soleil)

Parfois en fait trois fois par an car le Soleil, qui est très gros, peut à nouveau se trouver un peu sur la ligne des noeuds  un mois lunaire après une précédente éclipse solaire..

Aujourd'hui donc a eu lieu une éclipse partielle de Soleil dont les Terriens que nous sommes étaient malheureusement privés.

En fait, c'est très fréquent.

Si on pouvait prendre un vaisseau spatial et aller se balader dans l'espace aussi facilement qu'on prend aujourd'hui son scooter ou sa Twingo, , on pourrait assister chaque jour, et même cinquante fois par jour si on voulait, à une magnifique éclipse solaire (sauf les fois où il y en a vraiment une sur Terre!).

Il suffirait d'aller se positionner exactement derrière la Lune par rapport au Soleil, et à la bonne distance.

Cela arrive donc à certains satellites.

Ainsi, depuis ses 36 000 km d'altitude, le satellite géostationnaire Solar Dynamics Observatory (SDO) de la Nasa a envoyé aujourd'hui cette belle image de la Lune éclipsant partiellement un Soleil en activité, à un an d'ailleurs de son pic maximum.



La même image dans une longueur d'onde de 171 Angstrom:


Les images originales, visibles ici sur le site de spaceweather.com, permettent même, 
en zoomant, d'observer un contour lunaire non parfaitement circulaire et donc d'apercevoir
 le relief de la Lune sur le globe solaire:


Autres superbes images actualisées du Soleil dans différentes longueurs d'onde ici (site du SDO-Nasa)


Voici les dates des prochaines vraies éclipses visibles sur Terre (date et heure de Tahiti).
 

Le 20 mai prochain aura lieu une éclipse annulaire de Soleil. La Lune étant trop éloignée ce jour là, elle ne pourra pas cacher complètement le Soleil dont on continuera à apercevoir le contour, comme un anneau de feu.



Sinon, la prochaine vraie éclipse solaire cette année sera celle du 13 novembre 2012, visible en totalité en Australie vers Darwin ou Cairns, et partiellement à Tahiti et Raiatea.

En attendant, dimanche dernier depuis Raiatea, avec mon modeste télescope solaire Coronado SolarmaxII muni d'une simple webcam Philips ToUcam, j'ai moi aussi pris quelques images et vidéos du Soleil


En haut: un groupe de taches solaires

En bas à gauche, toujours sur le globe solaire: un filament sombre: 
c'est l'ombre d'une protubérance qu'on ne peut pas voir depuis la Terre

Sur le contour, en rouge, quelques protubérances

La vidéo maintenant (un peu plus nette une fois démarrée)

On notera que contrairement à ce que l'on a l'habitude de voir au sujet des protubérances solaires, elles ne bougent pas:

video 

Elles semblent immobiles, figées et ce n'est qu'au bout d'une heure ou deux en fait que leur forme semble changer un peu.

Il faut dire qu'elles sont gigantesques et que même si les jets de plasmas se déplacent très vite (plusieurs centaines de milliers de km/h), cela ne se voit pas en direct.

Les habituelles vidéos montrant les protubérances s'échapper du Soleil pour y retomber ensuite sont en accéléré. Nettement accéléré.

Tout cela n'a évidemment rien de comparable avec les images professionnelles, ni même avec ce qu'arrivent à faire beaucoup d'amateurs bien plus doués et équipés que moi, mais c'est quand même chouette l'astronomie solaire !

Et ça permet même de bronzer en même temps...


La nuit maintenant.

En ce moment, vous avez surement remarqué qu'après le coucher du Soleil, deux astres brillent particulièrement fort vers l'ouest.

C'est Vénus (la plus forte) et Jupiter.

Voici ce que l'on voit à Raiatea vers 19h:


 En fait, il y a aussi Mercure, tout près de l'horizon. Toujours assez difficile à observer cette petite planète Mercure*.

Noter l'alignement parfait entre Jupiter, Vénus, Mercure.... et même le Soleil qui serait en fait sous l'horizon, mais sur la même droite.

Cet alignement est logique: c'est en fait le plan de l'écliptique que l'on voit là, vu sur la tranche, étant donné qu'on est dedans également.

Voici ce que cela donne à Avignon toujours vers 19h:


Le changement hémisphère nord/sud donne un alignement dans l'autre sens, mais un alignement quand même.

Et à 75 km de Tamanrasset en Algérie:


L'alignement semble vertical.

Et au pôle Nord ?

19h au pôle Nord: il fait nuit et on ne voit pas Mercure car trop proche du Soleil 
(on ne voit pas le Soleil non plus en cette saison)

Jupiter est à gauche et Vénus, plus brillante, à droite, un peu plus basse.


23h30 au pôle Nord: Pareil mais décalé horizontalement vers la droite.



Le lendemain matin à 9h30.


et en début d'après midi vers 14h30...

... ça doit être marrant d'observer les étoiles au pôle nord quand même, avec l'étoile polaire 
au dessus de la tête, au zénith.

Si on a raté un truc à observer, on peut toujours le revoir deux ou six heures après....


*Mercure: Cette planète, très petite et très proche du Soleil, est tellement difficile à observer qu'au moment de sa mort, le plus grand regret du célèbre  Nicolas Copernic fût de n'avoir jamais pu la voir.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Coucou Monsieur,

ici les températures se réchauffent, le soleil revient petit à petit et ça fait beaucoup de bien au moral... ça sent les vacances d'été !

Pour couronner le tout on a eu les résultats du 1er semestre et j'ai tout validé ( pas de rattrapage, trop cool !) avec quasiment 14 de moyenne et je suis 10e sur 100. Bon on peux pas dire que ce soit aussi brillant que le classement actuel des têtes de ma TS, mais je ça me va !

Ce semestre nous avons beaucoup plus de TP, on apprend à utiliser la fraise en vision directe et indirecte, on soigne les caries, on prépare les dents pour poser des couronnes... c'est beaucoup plus intéressant que la théorie "pure" du 1er semestre mais c'est aussi plus complexe dans la mesure où c'est manuel donc pas aussi contrôlable que " je le sais parce que je l'ai appris".
Bref, c'est différent mais ça me plait, c'est le principal !

J'espère que tout se passe bien à raiatea et que tout le monde se porte bien.

Grosses bises !

R.

Anonyme a dit…

Ouais, super Rahiti!

10e sur 100 avec 14 de moyenne c'est plus que chouette dis donc !

En plus avec une partie pratique plus intéressante et les beaux jours qui reviennent (en tout cas qui rallongent...), c'est carrément top !

Je suis content pour toi

Ici, ça va, notre petite semaine de vacances s'achève déjà et donc demain, je vais retrouver mes chers 4°1...

On entame déjà le 3e trimestre.
Que ça passe vite.

Grosses bises aussi.

MI