samedi 3 juillet 2010

Tahiti et le Temple du Soleil

Le dimanche 11 juillet 2010 sera spécial.

Pas seulement à cause de la finale d'un championnat sportif incontournable où l'équipe de France s'est rapidement et lamentablement éclipsée dès le début, et sur laquelle il vaut mieux finalement jeter un voile pudique.

Mais plutôt parce que ce jour là, dimanche 11 juillet donc, au matin, se produira une fabuleuse et rarissime éclipse totale de Soleil, visible aux Iles Cook, en Polynésie, à l'île de Pâques, et enfin en Patagonie Ouest.

Il se produit environ 2 éclipses de soleil par an , souvent une annulaire en hiver boréal (le soleil est à ce moment là plus près de la Terre donc plus gros et déborde un peu de la Lune), et une éclipse totale en été (juin, juillet ou août).

Avec des variantes: 2 éclipses partielles, ou alors deux annulaires, etc.., et les saisons indiquées plus haut peuvent varier un peu aussi.



Bien qu'une série d'éclipses se répète avec une période de 18 ans et 11 jours (période appelée Saros), elle se reproduit plus que très rarement au même endroit: la prochaine éclipse à peu près similaire pour Tahiti n'arrivera pas avant le 21 mars 2099 à 13h.. et encore elle ne sera que partielle.

Voici le passage de l'éclipse du 11 juillet 2010:


On voit que la zone d'ombre (ellipse sombre correspondant à l'endroit où l'éclipse sera totale) se déplace vers l'est à la vitesse moyenne de 3200 km/h: plus rapide que feu le Concorde.

Pour ceux qui ne pourront pas entrer dans la zone d'ombre, mais qui devront se contenter de la zone de pénombre (voir le gif ci dessus), il devrait y avoir tout de même des choses intéressantes à voir.

Tahiti: 99,1%
Raiatea: 95% - un peu moins bien que Tahiti donc.
Bora Bora: 93,7%
Maupiti: 93%

Voici ce que l'on devrait voir à Raiatea, d'après le logiciel Starry Night ( et avec des lunettes spéciales éclipses ne l'oublions pas)

7h20 à Raiatea: la Lune commence à grignoter le Soleil par le haut, à gauche.
Une heure après, la luminosité du ciel a bien baissé.



8h23: Luminosité minimale. Une étoile (Wasat, de la constellation des Géméaux , là où se produit l'éclipse) sera peut être visible, ainsi que la planète Mercure de l'autre côté, bien plus loin, proche de l'horizon.

Le bord encore ensoleillé semble tourner autour de la Lune (sens des aiguilles d'une montre)


RMQ: A Tahiti ce sera mieux, surtout à la presqu'ile cote est, vers les pierres gravées:

Eclipse vue depuis la presqu'île de Tahiti: plusieurs étoiles des Gémeaux apparaissent.

Puis...

Une heure après, tout est terminé ou presque, pour Raiatea.

Mais le spectacle commencera pour l'ïle de Pâques où pendant plus de 4 minutes, on pourra voir ça:


Un ciel noir comme la nuit, la couronne et les protubérances du Soleil
( c'est le seul moment où on peut enlever les lunettes spéciale éclipses)



C'est- à dire en fait ça:


Eclipse réelle.

Voir aussi ce lien amusant et instructif pour ceux ne sauraient vraiment pas quoi faire pendant cette éclipse...

Puis l'éclipse terminera son spectacle céleste en Patagonie ouest.


Un peu de théorie maintenant

Pour qu'une éclipse de soleil se produise, il faut qu'on soit à la Nouvelle Lune.

Mais pourquoi n'y a -t-il donc pas une éclipse de Soleil à chaque Nouvelle Lune ?

Parce que l'orbite de la Lune se situe dans un plan incliné d'un angle a = 5° (cet angle change un peu avec le temps, il passe de 5° à 5,3° tous les 173 jours ).. par rapport au plan dans lequel la Terre se déplace autour du Soleil (appelé Plan de l'Ecliptique)

Deux plans non parallèles dans l'espace sont sécants selon une droite. Cette droite est la ligne des noeuds, l'un ascendant, l'autre descendant.

Donc à chaque Nouvelle Lune, celle-ci est soit trop haute soit trop basse, soit... pile dans l'axe si elle se trouve sur un des noeuds et si c'est la Nouvelle Lune, ...et on peut alors avoir une éclipse de Soleil.

Si la ligne des noeuds (ligne rouge ci-dessus) était fixe dans l'espace (que son vecteur directeur était constant), les éclipses se produiraient à des dates fixes, à chaque fois qu'un noeud coïncide avec une nouvelle Lune, quand le Soleil fait partie de la ligne des noeuds (2 fois par an)

Mais la direction du vecteur directeur de la ligne des noeuds varie lentement dans le temps et fait un tour en 18,61 ans.

Résumons: pour qu'une éclipse de Soleil apparaisse, il faut que la Lune, à la Nouvelle Lune, soit dans un noeud et que la ligne des noeuds contienne le Soleil.

A partir d'un jour ou une éclipse se produit, on peut chercher le temps qu'il faudra pour qu'une autre éclipse se produise dans les mêmes conditions géométriques: il faut donc trouver un multiple commun entre Td, la période draconitique de la Lune (Td = 27,212 220 217 jours: temps entre le passage de la Lune au même noeud) et Ts = la période synodique ( Ts = 29,530 588 853 jours: temps entre deux nouvelles lunes)

C'est-à-dire qu'il faut trouver 2 entiers n et m tels que nTs = mTd.

Marrant ! cela ressemble à un exo de spé ! Oui, sauf que Ts et Td ne sont pas entiers, il faut donc raisonner avec des fractions continues...

On trouve finalement que ce temps est T = 6 585,321 314 jours = 18 ans 11 jours environ, c'est ce que l'on appelle un SAROS, temps au bout duquel une série d' éclipses se déroule pratiquement selon le même schéma ("pratiquement" car en réalité tous les autres paramètres orbitaux de la Terre ont bougé pendant ce temps là, grand axe, excentricité, etc...)

Pour finir

Voici les dates des prochaines éclipses de Soleil (Date/heure de Tahiti). Certaines sont totales (plutôt en été boréal), d'autres sont annulaires ou partielles. Observer le nombre de jours entre 2 éclipses, et les séquences qui apparaissent.


L'éclipse du 21/7/2028 sera "la jumelle" de celle de dimanche, car décalée d'exactement "un saros".

Voici le détail de plusieurs de ces futures éclipses, avec leur zone géographique.
.

3 commentaires:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.