vendredi 11 avril 2014

Buzz Aldrin sur la Lune: un gros pipi pour l'humanité.

Le 21 juillet 1969, alors que pratiquement tous les habitants de la Terre possédant un téléviseur contemplaient, ébahis, émerveillés, incrédules, les tout premiers pas d'un homme en direct sur la Lune - ceux de Neil Armstrong  - , le deuxième homme à s'extirper du module lunaire, donc le deuxième homme à se balader sur l'astre sélène, en l'occurrence Buzz Aldrin, s'est tout simplement permis de faire en direct un bon gros pipi...

Tranquille.

Devant tout le monde.

Donc devant des centaines de millions de téléspectateurs, y compris le président des Etats Unis de l'époque: un certain Richard Nixon, avec lequel il était même en discussion par radio.

Un autre "watergate" ?

Evidemment, tout s'est passé dans son scaphandre, aménagé d'un système de tuyaux et de réservoirs, et personne ne s'en est donc rendu compte.

Dans sa grande rivalité avec l'humble civil Neil Armstrong, finalement choisi par la Nasa pour contenter les contribuables américains,  le fougueux militaire Buzz Aldrin -dont le nom de jeune fille de la mère était Moon... - a tout de même ainsi réussi à établir lui aussi son record du type "toute première fois sur la Lune".

Donc en plus d'être le deuxième homme à avoir marché sur la Lune, Buzz Aldrin est aussi le premier à avoir pissé dessus.





A small pee for (a) man, a giant leak for mankind.

En admettant temporairement l'impossible, c'est-à-dire qu'il ait tout de même réussi à "extirper son matériel" pour faire comme sur Terre - et comme sur la photo montage ci-dessus - , et en oubliant le fait que l'absence d'atmosphère lunaire et le froid glacial qui y règne auraient instantanément transformé l'urine d'Aldrin en un nuage de superbes petits cristaux, en oubliant tout cela donc, il aurait assurément pu battre le record mondial en la matière: 18 pieds 6 pouces, soit environ 5m50

En effet, la gravité lunaire étant 6 fois plus faible que sur Terre, la parabole ainsi formée aurait été très spectaculaire (bien plus que sur le montage ci-dessus)

Refaisons les calculs qui figurent au programme de physique en terminale S.

En négligeant l'effet du vent (inexistant sur la Lune) et en intégrant deux fois le vecteur accélération (uniquement vertical et dirigé vers le bas), on obtient les équations horaires puis cartésiennes bien connues:


Rappels: z(x) est l'altitude, g est l'accélération de la pesanteur (9,81 sur Terre et 1,622 sur la Lune), Vo est la vitesse initiale (... du pipi donc) et a (ou a )  l'angle avec lequel Vo est orienté par rapport à l'horizontale.

De plus, zo est l'altitude initiale, notée h sur le croquis.

Si h = 0, la portée est maximale pour un angle a = 45°

Mais si h est différent de 0, ce n'est pas tout à fait 45°, comme le montrent les deux simulations suivantes, faites avec Geogebra:

* D'abord si Buzz Aldrin avait uriné depuis le sol, comme tout le monde; On a z= h = 0,8m environ.


Avec les mêmes paramètres: a = 42°, Vo = 4,5 m/s on obtient sur Terre une hauteur maximale de 1m20 et une portée de 2,6m, ce qui n'est pas si mal, et surtout respectivement de 3m60 et de 13,2m sur la Lune, ce qui pulvérise le record mondial actuel de portée urinaire (environ 5,5m donc)...


* Imaginons maintenant que - triomphant et emporté dans son élan -  Buzz Aldrin, décide cette fois de remonter sur l'échelle et d'accomplir son oeuvre carrément depuis la porte de sortie du LEM lunaire, donc tout en haut de l'échelle: h = 3m



Cette fois, les 15m sont dépassés, avec une hauteur maximale de presque 5,5m, c'est-à-dire le record mondial de distance, mais cette fois en hauteur !


A 3m de hauteur initiale, le meilleur angle sur Terre est de 29° et de 39° sur la Lune...
...ça c'est de la science...

Si internet avait existé à l'époque, ça aurait fait un sacré Buzz...

En tout cas, quand la première base permanente sera construite sur la Lune, il faudra
bien leur dire de placer les WC dans un hangar surdimensionné...




Aldrin, Collins (resté en orbite lunaire, il n'a pas marché sur la Lune mais il a eu le record de la personne la plus isolée), Armstrong, décédé en 2012, et Obama.

Pour garder "intacts" ses trois héros, la Nasa ne les a jamais autorisé en retourner dans l'espace.


Remarques:

1°) Comme Buzz Aldrin était jaloux de ne pas avoir été choisi comme "premier homme à marcher sur la Lune", il n'a pris absolument aucune photo de Neil Armstrong. Quand ce dernier lui  demandait une photo, il disait qu'il n'avait pas le temps...

Il n'existe donc aucune photo de Neil Armstrong en tenue d'astronaute sur la Lune. On ne le voit que sur les mauvaises vidéos de la sortie et descente du LEM ou dans le reflet du casque d'Aldrin.

Même la célèbre trace de pas est celle d'Aldrin.



2°) A tous les grincheux "aki-onelafépa",  fans de complots, et seuls détenteurs de secrets bien cachés* qui prétendent encore et toujours que les américains ne sont jamais allés sur la Lune, Buzz Aldrin a une réponse tout faite, bien personnelle et plutôt efficace ....


3°) Sans aller jusque là, comment peut on imaginer qu'en pleine guerre froide et compétition avec les Russes (aujourd'hui les Chinois), dont les services secrets sont loin d'être des bisounours, un canular aussi énorme et si bien organisé n'aurait-il pu être démasqué depuis tout ce temps-là ?

Les Russes, aujourd'hui les Chinois, Japonais et les Européens, ont depuis longtemps la technologie pour observer les zones d'atterrissage des six réelles missions Apollo (11, 12, 14, 15, 16, et 17).


Sans parler d'Apollo 13 et d'Apollo 18, finalement abandonnée pour des raisons budgétaires et parce que le public américain commençait à se lasser.

Non, tous ces dénigrements sont à mettre dans le même panier que ceux qui nous annonçaient de façon péremptoire la fin du monde pour ce fameux mois de décembre 2012...

Même si certaines photos des missions Apollo ont parfois été retouchées (pour ne pas divulguer à la concurrence certains détails techniques ? ou bien par sécurité pour être sûr d'avoir de belles photos à donner aux contribuables américains ?), l'homme a vraiment marché sur la Lune, n'en doutons pas.


* Souvent cités: le drapeau et les ombres

- le drapeau ne flotte pas, il a juste une barre horizontale qui l'empêche justement de tomber. Le tissu est fripé: pourquoi ne le serait-il pas ?

- les ombres: la Terre est 3,6 fois plus grosse que la Lune et son albédo est 0,39/0,07 = 5,6 fois supérieur. Donc à taille égale, la Terre serait déjà 5,6 fois plus lumineuse que la Lune

Mais étant 3,6 fois plus grosse en diamètre, sa surface visible est 3,6² = 13 fois plus grande que celle de la Lune

Donc la pleine Terre éclaire la Lune 5,6 x 13 = 73 fois plus que la pleine Lune n'éclaire la Terre...

Dans ces conditions, avec en plus le Soleil,  comment ne pourrait-il pas parfois y avoir deux ombres portées au sol ?




Au télescope et par un effet de perspective, la station spatiale internationale (ISS) - en orbite basse autour de la Terre - semble ici survoler la Lune et la mer de la Tranquillité

Aucun commentaire: