dimanche 22 janvier 2012

中國國民黨 台灣 孫逸仙 孫中山 台北市

 Kuo-min-tang - Taiwan -  Tchang Kaï chek - Sun Yat Sen - Taipei 

J'ai remarqué que je n'avais pas eu beaucoup de visiteurs en provenance d'Asie, et surtout de Chine ces derniers temps, et ce malgré son milliard et demi d'habitants pour ce seul pays. Voila un article qui devrait donc peut être arranger un peu les choses.

Normalement, si tout va bien en effet,  je devrais très prochainement avoir au moins comme visiteurs les services secrets Chinois, car 中國國民黨, Taiwan, Kuomintang, Sun Yat-Sen ou Tchang Kaï Chek sont forcément des mots clés qu'ils détectent à coup sûr sur internet.

A moins qu'ils ne laissent pas de trace de leurs visites et donc qu'aucun nouveau petit point rouge n'apparaisse finalement sur le globe rotatif du blog.

Chaque point rouge représente une ou plusieurs visites. Très peu de visiteurs depuis la Chine donc.

Depuis 1990 où je suis arrivé en Polynésie, j'ai toujours naïvement pensé que le Kuomintang était uniquement une sorte d'association culturelle sino-polynésienne, plus ou moins à l'abandon d'ailleurs,  implantée à Tahiti (Kuo min tang 1 et 2 ) et Raiatea (Kuo min tang 3)

Il y a cinquante ans en effet, ses bâtiments étaient des hauts lieux de la vie locale, fréquentés par des générations de Chinois, Polynésiens et Popa'as.

On y dansait, on y projetait des films, on y organisait des bals, des réceptions, des réunions,  etc..

Aujourd'hui, plus grand chose.

Surtout celui de Raiatea: dont le toit a récemment dû être enlevé pour des raisons de sécurité.

Les KMT 1 et 2 sont eux situés à Tahiti.

En fait, il s'agit du Kuo min tang et du Kuo men tong: un problème de transcription phonétique probablement, mais je peux me tromper. Ne pas hésiter à me le signaler dans ce cas.


Bien qu'ayant subi les ravages du temps, dont un début d'incendie en août 2010 pour le Kuo min tang 2 (KMT2) , ils sont dans un état un peu moins délabré que celui de Raiatea.



Le plus beau bâtiment chinois étant incontestablement le temple chinois de Mamao à Papeete, Tahiti.



Et voici le Kuomintang de Raiatea (KMT3)...sans son toit depuis maintenant un an ou deux:



Heureusement, l'association culturelle Kuomintang 3 de Raiatea s'active pour le remettre en état, afin d'y organiser à nouveau toutes sortes d'activités comme dans sa prime jeunesse.

L'argent est là, les plans sont faits (on garde les murs et on refait une nouvelle dalle à l'étage et un nouveau toit),  il ne manque plus que quelques autorisations administratives et accréditations, et surtout le règlement devant les tribunaux d'un conflit opposant diverses associations chinoises locales (en particulier le Kuomintang de Tahiti et celui de Raiatea)

Un peu dommage quand même. Quand on connait la vitesse de la justice, on se demande si les murs seront encore debout le jour du règlement final...

Mais c'est déjà quelque chose. Les motivations sont là semble-t-il.

Ferdinand Pinson d'Uturoa, le président du KMT3, et toute son équipe, s'activent pour donner à ce bâtiment une nouvelle jeunesse.


Le Kuomintang est en fait un parti politique et pas une simple association culturelle.

De Wikipedia: Le Kuomintang, ou Guomindang, ou Guomingdang, ou Kuo-Min-Tang, ou Kouo-Min-Tang (initiales : KMT ou GMD littéralement « Parti nationaliste chinois ») est un parti politique de la République de Chine (Taïwan) créé par Sun Yat-sen.

Il domina le gouvernement central de la République de Chine à partir de 1928 jusqu'à la prise de pouvoir par les communistes en 1949. Son influence est limitée depuis à l'île de Taïwan où il était, jusqu'en 1986, le seul parti autorisé. Aujourd'hui, il a toujours une forte influence sur l'île et a été de nouveau élu à la tête du pays le 22 mars 2008 après avoir perdu le pouvoir en 2000. Au niveau international, il est membre de l'Union démocratique internationale.

Créé après la révolution de 1911, il remporte les premières élections en 1912, mais est chassé du pouvoir en 1913. À partir de 1918, il dirige un gouvernement rival à Canton et finit par s'emparer du pouvoir au terme de l'Expédition du Nord en 1928. Il instaurera un régime de parti unique en République de Chine. 

En 1949, le KMT, vaincu par les Communistes de Mao Zedong, se replie sur l'île de Taïwan.

Il dirige alors un régime qui constitue officiellement la continuation de la première République: la Republic of China: ROC

Ce n'est que dans les années 1980 et 1990 que l'État de Taïwan, dirigé par le Kuomintang, se démocratisera progressivement.

Ci-dessus la tour Eiffel de Taipei,  la tour 101
(509m de haut contre 320m pour la Tour Eiffel)

La communauté Chinoise de Polynésie est donc davantage liée à Taiwan qu'à la Chine.

Mais le clivage semble s'atténuer avec le temps.

Avec le début des festivités du nouvel an chinois qui va démarrer demain 23 janvier, Raiatea a vu hier soir l'élection des princesses et reines culturelles 2012-2013 (élues pour 2 ans).

Quelques photos et vidéos de la soirée ou le tout Raiatea était là, ou presque.

En tout cas pas mal d'élèves, parents, enseignants, personnels, etc..  du LUT et d 'ailleurs.


Au fond à gauche le drapeau bleu et blanc du Kuomintang (Soleil) et à droite celui de Taiwan (rouge+kmt)


Démonstration de budo.







Des filles de professeurs également...




Le nouvelle Reine Culturelle Chinoise 2012-2013: Mareva I...



video
De gauche à droite, les trois nouvelles Reines: Amandine, Mareva et Qécia


Bonne année du Dragon (d'eau) à tous.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Aussitôt dit, aussitôt fait !
Bravo Mareva
BG

Anonyme a dit…

Merci pour elle

Pour l'article, j'avais déjà commencé à le rédiger quelques jours avant la soirée, et il était en mode brouillon, au moins pour la partie Taiwan , Kuomintang etc..

D'où la "réactivité"...

A bientot

MI

Anonyme a dit…

Merci pour elle

Pour l'article, j'avais déjà commencé à le rédiger quelques jours avant la soirée, et il était en mode brouillon, au moins pour la partie Taiwan , Kuomintang etc..

D'où la "réactivité"...

A bientot

MI

Anonyme a dit…

Félicitation Mareva !
J'espère que ton règne sera " actif " contrairement à celui des autres miss et compagnies, qui n'existe que le soir de l'élection.
Grosses bises et bonne continuation !

Pour MI :
Ne t'enthousiasme pas trop vite, à mon avis localiser les services chinois, c'est pas gagné !
Quoique, peut être qu'avec les photos de fin d'article ils vont baisser leur garde..
=P

Grosses bises et à bientôt !

R.

Anonyme a dit…

J'espère que ça va pas la monopoliser trop quand même: l'école d'abord !

Elle le sait d'ailleurs, heureusement.

Pour les Chinois, mouais, bof.
Juste un visiteur de Taiwan.

ils sont combien à Taiwan déjà ?

Côté chinois, quasiment rien.

Sur 1,5 milliard...

Mais je suis pas certain qu'ils puissent vraiment aller n'importe ou sur le web!
Bises
MI

Anonyme a dit…

Ou alors ils n'ont pas laissé de trace(s) !! ^^
ça c'est sûr, l'école d'abord; mais jusqu'à quand ??
J'avoue que c'est bien décourageant de se donner à fond tout le temps quand la fin du tunnel reste encore flou..

bises,
R.