mercredi 25 janvier 2012

Arrivée de l'EMC


D'après spaceweather.com:

Comme prévu, l'EMC a heurté le champ magnétique terrestre,  le 24 janvier à 15h TU (Temps Universel)

Rmq: Tahiti est à TU -10heures et la France a TU+1 actuellement (et TU+2 en été)

Un peu en retard sur l'horaire prévu donc mais bon, c'est pas la SNCF quand même.

L'EMC a provoqué des tempêtes géomagnétiques et de belles aurores polaires tout autour du cercle arctique.

Si elle a provoqué quelques problèmes sur les satellites, que quelques avions ont dû être déroutés, que des plate-formes pétrolières ont été mises en alerte, ce qui restera sera surtout la beauté des aurores polaires qu'elle aura engendrées.

Même les vétérans d'aurores boréales ont été bluffés, tant l'intensité des couleurs vertes était spectaculairement au rendez-vous.

"Celle ci a été la meilleure que je n'ai jamais vue et j'ai pourtant déjà "5000 heures de vol " sur la glace" dit Andy Keen d'Inrai en Finlande.

"Cétait vraiment spectaculaire et quelque chose qui va me marquer pour un bon bout de temps" rajoute-t-il.


Dans le parc national Abisko de Suède, le guide d'aurores polaires Chad Blakely fait le même constat:

"Huit touristes et moi étions présents pour admirer le plus beau spectacle que je n'ai jamais vu. 

L'aurore a commencé pendant que nous dinions et à continué jusqu'aux premières heures du matin. Les mots ne peuvent pas décrire l'excitation qu'on a pu partager à ce moment là".




 "On est sortis en moto-neiges pour attendre le spectacle" dit le photographe Antti Pietikäinen de Muonio en Finland. "L'aurore a commencé lentement mais 1/4 d'heure après tout le paysage était vert".

 D'après Tahiti-infos:  La compagnie Delta Air Lines a changé l'itinéraire d'une "poignée de vols" transpolaires entre l'Asie et les Etats-Unis en raison d'une importante éruption solaire susceptible de brouiller les communications par satellite, a annoncé mardi un porte-parole.

Les vols à destination de Hong Kong, Shanghai et Séoul ont adopté une route plus au sud depuis dimanche, début de l'éruption solaire, a précisé Anthony Black à l'AFP.

L'éruption, qui s'est déclenchée dimanche près du centre du soleil, devrait projeter des particules de protons en direction de la planète jusqu'à mercredi, a averti l'Administration nationale américaine des océans et de l'atmosphère (NOAA).

La tempête géomagnétique provoquée par le soleil est la plus forte depuis 2005 mais elle ne se classe qu'en catégorie 3 sur une échelle qui en compte 5, a-t-il précisé. Elle est donc considérée comme "forte" mais pas "sévère".

Selon le site internet de la NOAA, un événement de catégorie 3 peut provoquer des perturbations dans les systèmes informatiques embarqués à bord de satellites ainsi que dans les communications radio au niveau des pôles. La navigation aérienne, les plateformes pétrolières et les explorateurs pourraient ainsi rencontrer une gêne dans ces régions.

Galerie de magnifiques photos d'images polaires ici.

Aucun commentaire: